Dessins muraux

  • Sans titre, 2022
    Ruban adhésif toilé, dimensions variables
    Vue de l’exposition pour les Portes ouvertes des ateliers d’artistes, Lormont (Carriet), 2022
    Crédit photographique : Sophie Mouron
  • Sans titre, 2022
    Ruban adhésif toilé, dimensions variables
    Vue de l’exposition pour les Portes ouvertes des ateliers d’artistes, Lormont (Carriet), 2022
    Crédit photographique : Sophie Mouron
  • Sans titre, 2022
    Ruban adhésif toilé, dimensions variables
    Vue de l’exposition pour les Portes ouvertes des ateliers d’artistes, Lormont (Carriet), 2022
    Crédit photographique : Sophie Mouron

 

A l’origine, il y a le vide. Le silence. La promesse du blanc… lieu de toutes les projections. Puis, la ligne. Figure ou cadre, limite ou passage : une « ligne de partage » qui relie et sépare. Enfin, le regard : le désir.

Le spectateur, avec sa relation physique et sensible, mentale, sociale, symbolique, imaginaire et imaginée à un environnement, à un monde. Le spectateur dans le cadre… Dé-situation.
Et la dimension qui s’impose, non pas finalement celle d’un dessin apposé ni celle d’une sculpture enclavée mais celle du temps.
Le temps de l’ « avoir lieu » et de l’ « être au lieu ».

Sophie Mouron

 

  • Sans titre, 2020
    Ruban adhésif toilé, dimensions variables
    Vue de l’exposition à LaLuette Galerie, Bordeaux, 2020
    Crédit photographique : Sophie Mouron
  • Sans titre, 2020
    Ruban adhésif toilé, dimensions variables
    Vue de l’exposition à LaLuette Galerie, Bordeaux, 2020
    Crédit photographique : Sophie Mouron
  • Sans titre, 2020 (détail)
    Ruban adhésif toilé, dimensions variables
    Vue de l’exposition à LaLuette Galerie, Bordeaux, 2020
    Crédit photographique : Sophie Mouron
  • Sans titre, 2020 (détail)
    Ruban adhésif toilé, dimensions variables
    Vue de l’exposition à LaLuette Galerie, Bordeaux, 2020
    Crédit photographique : Sophie Mouron

Christophe Massé, « Sophie Mouron : Dessin dans l’œil », dans le cadre de l’exposition à LaLuette Galerie, Bordeaux, 2020

 

 

 

  • Sans titre, 2019
    Ruban adhésif toilé, dimensions variables
    Vue de l’exposition 3 600 000 millimètres, 0,100, Bordeaux, 2019
    Crédit photographique : Sophie Mouron
  • Sans titre, 2019
    Ruban adhésif toilé, dimensions variables
    Vue de l’exposition 3 600 000 millimètres, 0,100, Bordeaux, 2019
    Crédit photographique : Sophie Mouron
  • Sans titre, 2019
    Ruban adhésif toilé, dimensions variables
    Vue de l’exposition 3 600 000 millimètres, 0,100, Bordeaux, 2019
    Crédit photographique : Sophie Mouron

 

  • Sans titre, 2017
    Ruban adhésif toilé, dimensions variables
    Vue de l’exposition ZAAD, Bordeaux, 2017
    Crédit photographique : Sophie Mouron
  • Sans titre, 2017
    Ruban adhésif toilé, dimensions variables
    Vue de l’exposition ZAAD, Bordeaux, 2017
    Crédit photographique : Sophie Mouron
  • Sans titre, 2017
    Ruban adhésif toilé, dimensions variables
    Vue de l’exposition ZAAD, Bordeaux, 2017
    Crédit photographique : Sophie Mouron

 

  • Sans titre, 2002
    Ruban adhésif toilé, dimensions variables
    Vue de l’exposition au Centre d’Art Contemporain Chanot, Clamart, 2002
    Crédit photographique : Sophie Mouron
  • Sans titre, 2002
    Ruban adhésif toilé, dimensions variables
    Vue de l’exposition au Centre d’Art Contemporain Chanot, Clamart, 2002
    Crédit photographique : Sophie Mouron
  • Sans titre, 2002
    Ruban adhésif toilé, dimensions variables
    Vue de l’exposition au Centre d’Art Contemporain Chanot, Clamart, 2002
    Crédit photographique : Sophie Mouron
  • Sans titre, 2002
    Ruban adhésif toilé, dimensions variables
    Vue de l’exposition au Centre d’Art Contemporain Chanot, Clamart, 2002
    Crédit photographique : Sophie Mouron
  • Sans titre, 2002
    Ruban adhésif toilé, dimensions variables
    Vue de l’exposition au Centre d’Art Contemporain Chanot, Clamart, 2002
    Crédit photographique : Sophie Mouron
  • Sans titre, 2002
    Ruban adhésif toilé, dimensions variables
    Vue de l’exposition au Centre d’Art Contemporain Chanot, Clamart, 2002
    Crédit photographique : Sophie Mouron

Réalité augmentée analogique.
Matérialiser l’idéal d’une verticalité, dans un ascension sans fin ou une profondeur abyssale, toujours entravé par l’apparition de l’image de soi.
Quête insoluble.

Sophie Mouron

   

  • Infini, 2002-2017
    Installation in situ : ruban adhésif toilé et miroir, dimensions variables
    Vue de l’exposition L’attrait des traits, collectif 0,100 / La Laiterie, Bordeaux, 2017
    Crédit photographique : Sophie Mouron
  • Infini, 2002
    Installation in situ : ruban adhésif toilé et miroir, dimensions variables
    Vue de l’exposition L’attrait des traits, collectif 0,100 / La Laiterie, Bordeaux, 2017
    Crédit photographique : Sophie Mouron

 

Sans titre, 2002
Ruban adhésif toilé, dimensions variables
Crédit photographique : Sophie Mouron