Lou-Andréa Lassalle-Villaroya

Née le 24 février 1987, à Toulouse
Vit et travaille à Bordeaux
Dossier publié le 14 avril 2022

Les formes multiples créées par Lou-Andréa Lassalle-Villaroya sont issues d’un travail d’écriture basé sur un diagramme-source, en constante évolution, où s’inscrivent les doubles fantasmés de nombreuses personnes de sa famille. Chaque portrait est une traduction plastique à laquelle vient s’ajouter de nombreuses références tant littéraires, philosophiques, théologiques que cinématographiques ou ethnographiques. Les contextes de ses productions influent directement sur l’évolution esthétique et signifiante des personnages. Son intimité s’entremêle à l’architecture, à l’environnement, aux récits fondateurs, légendes et mythes, disposant sa lignée sur un olympe échafaudé patiemment qu’elle nomme sa Cosmogonie.

Au-delà de sa famille, depuis 2012 elle crée un pendant fictionnel à son village natal, élargissant les cercles d’identité à une échelle géographique. Elle va donner corps à une société secrète directement inspirée du contexte socio-culturel de son village, le Caylus Culture Club. Celui-ci sera l’occasion de multiples collaborations et d’évolutions qui donneront lieu à de nombreuses performances et expositions. Ce processus d’ingestion du réel retraduit en fiction pour proposer de nouvelles formes plastiques et/ou vivantes aux mondes - relatant souvent la volonté de flirter avec le folklore - est une constante du travail de Lou-Andréa Lassalle-Villaroya. Ses œuvres ne sont jamais tout à fait figées et participent d’un récit global dont elle retravaille sans cesse les formes au gré des projets et des propositions.

  • 2020

    Redoublons de travail et de soin..., 2angles, Flers.

    2019

    La Loge I, Silicone, Bordeaux.

    2018

    Le Club II, Chantier Public, Poitiers.

    2017

    Le Club I, Le Lagardère, bar de Caylus. Avec le soutien de la DRAC Occitanie.
    Salomé III, La Cuisine, centre d’art et de design, Nègrepelisse.

    2016

    End of Year Show III, Pollen, résidence d’artistes, Monflanquin.
    Le prisme, inauguration du 8e refuge périurbain, Bruit du frigo & Zébra3, Ambarès.

    2015

    End of Year Show II, centre d’art contemporain Les Capucins, Embrun.
    Mathilde & Maman I, Galerie Bien, Rennes. Commissariat : Babeth Rambault.
    Félix & Sylvie I et Sylvie III, Pollen, résidence d’artistes, Monflanquin.

    2014

    Maman Maniériste III, galerie 5un7, Bordeaux.

  • 2021

    Desperanto, Fabrique Pola, Bordeaux. Commissariat : Zébra 3.

    2020

    Outilthèque, Chantier Public, Poitiers.

    2019

    Il est une fois dans l’ouest, Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA, Bordeaux.

    2017

    Espèce d’objet !, CIAM La Fabrique, Toulouse. Espèce d’objet !, Maison des arts George Pompidou, Centre d’art de Cajarc.

    2016

    Sécu Surface I (Arthur, ses cousines et ses tantes), dans le cadre de l’exposition du Prix Mezzanine Sud, Les Abattoirs, Toulouse.

    2015

    L’archipel du rêve, Lieu Commun, Toulouse. Commissariat : Zébra3.

    2012

    Matière grise, Lieu Commun, Toulouse.

  • 2021

    Intronisation au Club IX, Continuum, Bordeaux. Sur un invitation de Föhn.

    2020

    Le Festin IV, Atelier Canard, festival Réunion Confort, Cormeray.

    2019

    End of Year Show III, Silicone, Bordeaux Intronisation au Club VIII, Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA, Bordeaux.

    2018

    Intronisation au Club VII, Chantier Public, Poitiers.

    2017

    Intronisation au Club VI, Lac de Labarthe, Caylus.
    Le Festin II, La Cuisine, centre d’art contemporain et de design, Nègrepelisse.
    Intronisation au Club V, bar Le Lagardère, Caylus.

    2016

    Intronisation au Club IV, Musée Ingres, Montauban. Dans le cadre des Journées du patrimoine.

    2015

    Intronisation au Club III, Auzeville. Dans le cadre du Festival Auz’art.

    2014

    Intronisation au Club II, La Cuisine, centre d’art contemporain et de design, Nègrepelisse.
    Intronisation au Club I, Château de Caylus, Rouairoux.

    2013

    Symposium 02-1, Institut culturel Bernard Magrez, Bordeaux.

  • 2020

    2angles, Flers.

    2018

    Le Silence du Monde, résidence d’artistes visuels et écrivains, Saint-Vincent de Durfort.

    2016

    Pollen, résidence d’artistes, Monflanquin.

    2015

    Centre d’art contemporain les Capucins, Embrun, résidence en milieu scolaire.
    Lire la ville, Pollen, résidence d’artistes, Monflanquin. Programme soutenu par la DRAC Nouvelle-Aquitaine en partenariat avec le FRAC Nouvelle-Aquitaine MÉCA, la DSDEN 47 et le Conseil Départemental de Lot-et-Garonne.

  • 2016

    Le Prisme ou Félix I, 8e refuge périurbain, plan d’eau de La Blanche, Ambarès. Réalisée avec le Bruit du Frigo, Zébra 3 et le soutien de Bordeaux Métropole et de la ville d’Ambarès.

  • 2019

    Architecture-Belvédère, Lou-Andréa Lassalle & Bérénice Béguerie, Phenicusa Press, mai.
    Compilation des dessins issus des carnets de croquis de Lou-Andréa Lassalle.
    81 planches assemblées, classées et organisées à la manière de Bouvard et Pécuchet par l’artiste et graphiste Bérénice Béguerie.

  • 2022

    Une œuvre à Solférino, présentation du projet auprès des habitants de la commune, dans le cadre de La forêt d’art contemporain, Salle des fêtes, Solférino. Programmation : Irwin Marchal.

  • 2021

    Aide à la création, ville de Bordeaux.
    Aide à la production, conseil régional Nouvelle-Aquitaine.

    2018

    Aide à la Création, conseil régional Nouvelle-Aquitaine.

    2016

    Prix Mezzanine Sud, les Abattoirs et le CIC Sud-Ouest.
    Aide à la Création, conseil régional Occitanie.

  • 2011

    DNSEP, EBABX - École supérieure des Beaux-Arts de Bordeaux

    2008

    DNAP, isdaT - institut supérieur des arts et du design de Toulouse

  • 2018 à 2021

    Opéra National de Bordeaux, production d’illustrations dans le cadre de la communication annuelle de l’institution.

    2020

    Revue Millepertuis, Aurèle Nourisson.

    2019

    Carnaval des deux Rives et 308 - Maison de l’architecture en Nouvelle-Aquitaine, Bordeaux. (Réalisation d’une illustration).

    2018

    Revue EMERGENCY, Jérémie Gaulin.