Éphémérides 1.1 et 1.2

  • Éphémérides 1.1 (suite ascendante) et 1.2 (suite descendante), 2019
    Installation : 2 x 30 feuillets, dimensions variables
    Vue de l’installation extérieure dans le cadre de l’exposition Doucement doucement #3 Veiller, Archives de Bordeaux Métropole / grŒp, Bordeaux
    Crédit photographique : Sophie Mouron
  • Éphémérides 1.1 (suite ascendante) et 1.2 (suite descendante), 2019
    Installation : 2 x 30 feuillets, dimensions variables
    Vue de l’installation extérieure dans le cadre de l’exposition Doucement doucement #3 Veiller, Archives de Bordeaux Métropole / grŒp, Bordeaux
    Crédit photographique : Sophie Mouron
  • Éphémérides 1.1 (suite ascendante) et 1.2 (suite descendante), 2019
    Installation : 2 x 30 feuillets, dimensions variables
    Vue de l’installation extérieure dans le cadre de l’exposition Doucement doucement #3 Veiller, Archives de Bordeaux Métropole / grŒp, Bordeaux
    Crédit photographique : Sophie Mouron
  • Éphémérides 1.1 (suite ascendante) et 1.2 (suite descendante), 2019
    Installation : 2 x 30 feuillets, dimensions variables
    Vue de l’installation extérieure dans le cadre de l’exposition Doucement doucement #3 Veiller, Archives de Bordeaux Métropole / grŒp, Bordeaux
    Crédit photographique : Sophie Mouron
  • Éphémérides 1.1 (suite ascendante) et 1.2 (suite descendante), 2019
    Installation : 2 x 30 feuillets, dimensions variables
    Vue de l’installation extérieure dans le cadre de l’exposition Doucement doucement #3 Veiller, Archives de Bordeaux Métropole / grŒp, Bordeaux
    Crédit photographique : Sophie Mouron

 

Pendant un mois lunaire, déposer quotidiennement un feuillet vierge à l’épreuve des éléments et du temps.
Relever les 30 feuillets additionnés à la fin de la période synodique.
Et puis disposer 30 feuillets vierges exposés aux éléments, pour en soustraire quotidiennement un.
Deux éphémérides, deux suites en miroir, l’une ascendante l’autre descendante à l’image des cycles lunaires, qui pourraient se faire écho à l’infini.
Compter et décompter le temps. En guetter les marques et les stigmates. N’en saisir jamais que les traces, des traces de ce qui a été.
Et être dépossédé(e) de l’issue. De toute possible conquête.
L’évolution comme l’aboutissement du processus échappant à toute maîtrise, s’en remettre à l’irrésolu. A l’à venir fuyant.

Sophie Mouron

 

  • Éphémérides 1.1 (suite ascendante) et 1.2 (suite descendante), 2019
    Installation : 2 x 30 feuillets, dimensions variables
    Vue de l’exposition Doucement doucement #3 Veiller, Archives de Bordeaux Métropole / grŒp, Bordeaux
    Crédit photographique : Sophie Mouron
  • Éphémérides 1.1 (suite ascendante) et 1.2 (suite descendante), 2019
    Installation : 2 x 30 feuillets, dimensions variables
    Vue de l’exposition Doucement doucement #3 Veiller, Archives de Bordeaux Métropole / grŒp, Bordeaux
    Crédit photographique : Sophie Mouron
  • Éphémérides 1.1 (suite ascendante) et 1.2 (suite descendante), 2019
    Installation : 2 x 30 feuillets, dimensions variables
    Vue de l’exposition Doucement doucement #3 Veiller, Archives de Bordeaux Métropole / grŒp, Bordeaux
    Crédit photographique : Sophie Mouron
  • Éphémérides 1.1 (suite ascendante) et 1.2 (suite descendante), 2019
    Installation : 2 x 30 feuillets, dimensions variables
    Vue de l’exposition Doucement doucement #3 Veiller, Archives de Bordeaux Métropole / grŒp, Bordeaux
    Crédit photographique : Sophie Mouron
  • Éphémérides 1.1 (suite ascendante) et 1.2 (suite descendante), 2019
    Installation : 2 x 30 feuillets, dimensions variables
    Vue de l’exposition Doucement doucement #3 Veiller, Archives de Bordeaux Métropole / grŒp, Bordeaux
    Crédit photographique : Sophie Mouron

 

 

  • Éphéméride 1.1, 2019
    Installation : 30 feuillets de 27 x 17 cm
    Vue de l’exposition pour les Portes ouvertes des ateliers d’artistes, Lormont (Carriet), 2022
    Crédit photographique : Sophie Mouron
  • Éphéméride 1.1, 2019
    Installation : 30 feuillets de 27 x 17 cm
    Vue de l’exposition pour les Portes ouvertes des ateliers d’artistes, Lormont (Carriet), 2022
    Crédit photographique : Sophie Mouron
  • Éphéméride 1.1, 2019
    Installation : 30 feuillets de 27 x 17 cm
    Vue de l’exposition pour les Portes ouvertes des ateliers d’artistes, Lormont (Carriet), 2022
    Crédit photographique : Sophie Mouron