Newsletter

Votre adresse mail est utilisée uniquement pour vous envoyer nos lettres et messages d’information. Vous pouvez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet en fin de chaque lettre et message.

Christophe Doucet ̸

Dossier mis à jour le 1er oct. 2019
Œuvre dans l’espace public

Banques d’accueil et bancs

Réalisées dans le cadre du 1% artistique
pour la bibliothèque universitaire de Bayonne
architecte : Jean De Giacento
Architecture Composite, associé à Duncan Lewis - Scape Architecture

 

[...] Christophe Doucet est attaché à ses Landes natales où il s’est installé pour y vivre et travailler. Ce choix raconte le rapport étroit qu’entretient l’artiste avec la nature et en particulier la forêt landaise. Le processus de fabrication, le rapport physique aux éléments, les savoir-faire nécessaires à la taille du bois ou de la pierre font partie de sa pratique artistique et contribuent à l’élan nécessaire pour aboutir à la transformation des matériaux. Avant que la bibliothèque ne soit sertie dans le talus du cavalier Sainte-Claire, une vingtaine de très vieux chênes, au fil du temps, avaient trouvé là les conditions favorables pour occuper cet espace tout en maintenant les terres. Christophe Doucet a choisi d’utiliser le bois des arbres abattus afin de proposer un ensemble de sculptures fonctionnelles - deux banques d’accueil et une série de bancs - à la croisée du design et des beaux-arts. [...]
DRAC Aquitaine

extrait du texte

 

Première banque d’accueil, 2008
chêne, 100 x 120 x 60

La première banque d’accueil, située au sein du pôle documentaire, est réalisée à partir d’un important morceau de tronc d’arbre posé sur un sol de béton. L’une des extrémités laisse apparaître le départ des premières branches quand l’autre s’articule harmonieusement, en dessinant un angle, avec un bureau en bois brut au design contemporain. Du côté des usagers, la sculpture s’offre au regard avec ces accidents, ces courbes et les traces du temps. Du côté du personnel, un plan de travail épais et lisse en bois brut est encastré dans le chêne. La seconde banque d’accueil reprend le même vocabulaire formel. Un morceau de tronc renversé – on observe à la base le départ de deux énormes branches – posé à la verticale, est assemblé à un bureau dont le dessin général est identique au précédent. Quant aux bancs, de même facture, conçus en bois brut également, ils sont installés dans un salon de détente aménagé dans un tunnel en murs de pierre d’époque, découvert au moment des travaux. L’intervention artistique de Christophe Doucet noue un dialogue à la fois contextuel et poétique avec l’architecture inventive et atypique conçue par les architectes Jean De Giacento et Duncan Lewis et permet de conserver, et de rendre visible, une partie de l’histoire du site.
DRAC Aquitaine

 

Deuxième banque d’accueil, 2008
chêne

La seconde banque d’accueil reprend le même vocabulaire formel. Un morceau de tronc renversé – on observe à la base le départ de deux énormes branches – posé à la verticale, est assemblé à un bureau dont le dessin général est identique au précédent. Quant aux bancs, de même facture, conçus en bois brut également, ils sont installés dans un salon de détente aménagé dans un tunnel en murs de pierre d’époque, découvert au moment des travaux. L’intervention artistique de Christophe Doucet noue un dialogue à la fois contextuel et poétique avec l’architecture inventive et atypique conçue par les architectes Jean De Giacento et Duncan Lewis et permet de conserver, et de rendre visible, une partie de l’histoire du site.
DRAC Aquitaine

 

Crédits photographiques : A. Vaquero