Exposition personnelle

Artémis et la Grande Ourse

Du 6 mai au 17 septembre 2022
Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA Bordeaux
Lièvre, 2011-2022
Crédit photographique : Christophe Doucet

 

L’artiste Christophe Doucet est invité à s’emparer de différents espaces de la MÉCA, constituant au travers d’un parcours sculptural, la première exposition d’envergure de l’artiste dans une institution publique en France.

Vivant et travaillant dans le département des Landes, cet ancien forestier a fait de sa proximité avec les arbres, le bois ou encore la nature, ses sujets d’étude, qu’il épuise et explore par le travail de matières et d’échelles dans un style figuratif et décalé.

Christophe Doucet s’intéresse à ce qui l’entoure et choisit ses matériaux en fonction de ce qui est disponible à l’endroit où il est. Le bois est très présent dans son travail parce qu’il vit à la campagne, proche des forêts qu’il connaît bien.

L’artiste travaille en série, il aborde une même « entité », la nature, mais de manières différentes. Dans une série, chaque pièce est différente parce qu’elles ne prennent pas la même forme mais l’une ne renie pas l’autre car la source d’inspiration est commune, elles émanent d’une même « entité ». Christophe Doucet vient poser différents regards sur une même chose.

“En plantant sa forêt de sculptures géantes à la MÉCA, Christophe Doucet voudrait nous confronter à de nouvelles figures qui viendraient remplacer inopinément les anciennes, celles de la famille des Apollons et des Vénus, pour dessiner un monde moins anthropocentré et plus ouvert dans sa dimension cosmogonique (car du ciel, l’autre Grande Ourse nous contemple). Il culbute ainsi l’idée d’universalité, ce qui lui plaît assurément car l’usage du culbuto comme outil garantit tous les rebonds. Comme les lièvres font des bonds.”
Claire Jacquet

Rencontre avec l’artiste lors de la nocturne du Frac le jeudi 19 mai à 18h30.

Autre actualité à consulter