Newsletter

Votre adresse mail est utilisée uniquement pour vous envoyer nos lettres et messages d’information. Vous pouvez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet en fin de chaque lettre et message.

Nicolas Milhé ̸

Dossier mis à jour en sept. 2020
Œuvre dans l’espace public

La Comédie humaine

> plus d’informations sur le site Eternal Network

Dans le cadre de l’année Balzac, la Ville de Tours a retenu l’artiste Nicolas Milhé pour rendre hommage à l’auteur tourangeau né à Tours en 1799 et l’inscrire durablement comme l’une des icônes de la ville.

Nicolas Milhé a créé 5 sculptures en bronze, posées sur des socles en marbre noir, représentant chacune un personnage emblématique de La Comédie humaine et ayant un lien avec la Touraine. Elles sont de petite taille de sorte que le regard des promeneurs se retrouve au niveau de celui des personnages. Réparties sur cinq parterres différents, elles regardent toutes vers le centre du jardin. Chaque statue a son autonomie, mais elles sont associées par ce jeu de regard. Via un casting, 5 Tourangeaux ont servi de modèles pour réaliser ces sculptures. Les personnages sont habillés de vêtements de notre époque, déplaçant temporellement Balzac, le livrant ainsi à une sorte d’immortalité.

Les promeneurs sont invités à parcourir le parc pour découvrir chaque personnage dont le nom est gravé sur les socles respectifs.

La Comédie Humaine (Le Père Goriot), 2019
bronze et marbre noir, 175 x 30 x 30 cm
Commande publique de la Ville de Tours
Commissariat Jérôme Cotinet-Alphaize
Jardin de la Préfecture, Tours
Le Père Goriot, 2019 (plan large)
Le Père Goriot, 2019 (détail)
Blanche-Henriette de Mortsauf, 2019
bronze et marbre noir, 175 x 30 x 30 cm
Blanche-Henriette de Mortsauf, 2019 (détail)
Mademoiselle Gamard, 2019
bronze et marbre noir, 175 x 30 x 30 cm
Mademoiselle Gamard, 2019 (détail)
Mademoiselle Gamard, 2019 (plan large)
L’abbé Birotteau, 2019
bronze et marbre noir, 175 x 30 x 30 cm
L’abbé Birotteau, 2019 (détail)
Rastignac, 2019
bronze et marbre noir, 175 x 30 x 30 cm
Rastignac, 2019 (détail)

 

Crédits photographiques : Nicolas Thomas