Newsletter

Votre adresse mail est utilisée uniquement pour vous envoyer nos lettres et messages d’information. Vous pouvez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet en fin de chaque lettre et message.

Nino Laisné ̸

Exposition collective

Faire un geste / Renouer

L’Humana fragilità

Du 29 mai au 15 août 2021
Entrée libre du 29 mai au 15 août | 14h - 16h30, et sur rendez-vous
Inauguration publique : le samedi 29 mai, 14h - 18h
Plus d’informations
Château d’Issan – Chemin de la Ménagerie, 33460 Cantenac
© tous droits réservés

À l’invitation du Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA, BAM projects présente les œuvres réalisées par 23 artistes lauréats de « l’appel à projet », sous forme d’un parcours dans 6 châteaux de l’appellation Margaux. La question du geste, celui qui établit le contact avec tout ce qui est extérieur à soi, cette nécessité en tant qu’être humain doté de sensibilité, transparaît en filigrane dans chacune des intentions des artistes lauréats de « l’appel à projet » du Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA lancé en 2020.

L’Humana fragilità est une installation qui prend forme durant le tout premier confinement d’avril 2020. L’impossibilité de mettre en œuvre mes pratiques habituelles éveillent en moi le désir de revenir à une activité manuelle, artisanale, qui pourrait éclore dans un contexte domestique. En réécoutant le Prologue de l’opéra Il ritorno di Ulisse in patria de Monteverdi, je m’arrête sur l’incarnation de L’Humana fragilità (l’Humaine fragilité) qui dialogue avec ses propres tourments « Mortal cosa son io, fattura humana / senza periglio invan ricerco loco / chè frale vita è di fortuna un giuoco ».
Ce qui semblaient jusqu’ici appartenir à une mythologie lointaine, résonne soudainement avec notre présent. Alors, comme on formule une incantation, j’entreprends de broder ces quelques vers au creux de mes rideaux. À l’instar de Pénélope, je trouve dans ce geste contemplatif et répétitif un moyen de traverser cette longue période d’attente et d’incertitude.

L’Humana fragilità sera présenté au Château d’Issan, aux côtés des œuvres de Johann Bernard et Coline Gaulot.

Autres actualités à consulter